Home | Actualités | Actualités musicales | People | Vidéos | Musiques | Contact |

logo nigeronline

Acceuil
Bienvenus
Connexion / S'enregistrer

People


  • Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'', artiste rappeur : Une nouvelle voix dans l'univers musical nigérien

    «Force morale » fait de plus en plus parler de lui à travers l'un de ses titres phares : ''s'amuser'' ; il gagne en audience car, sur scène, il séduit les mélomanes par sa voix mélodieuse et l'originalité qui caractérise ses morceaux. Son objectif : montrer à la face du monde qu'avec la musique, un pays peut se développer.
    Amadou Younsa Hamani alias '' Force morale'' est étudiant en troisième (3ème) année de gestion à l'Université Abdou Moumouni Dioffo de Niamey. « Depuis mon jeune âge, j'ai une passion folle pour la musique, j'ai été pendant longtemps dans le mouvement artistique. Mais, il a fallu 2014 pour sortir mon premier single '' les ennemis de la République''. La particularité de Force morale est qu'il allie tradition et modernisme et donne ainsi une touche particulière à sa musique à travers ses compositions, ses faits et gestes lors de ses ''live'' sur les podiums. Il suffit

    lire la suite »
  • Mercato : Didier Drogba signe au Phoenix Rising FC, en D2 américaine

    Libre depuis la fin de son contrat avec l'Impact Montréal, Didier Drogba vient de trouver un accord pour trois ans avec le Phoenix Rising FC qui évolue au deuxième échelon américain.
     

    Pour une fois, il n'est pas (tout à fait) allé droit au but. Trois mois après avoir disputé son dernier match de MLS avec l'Impact Montréal, Didier Drogba a d'abord refusé une proposition des Corinthians, au Brésil. Avant de, finalement, trouver un accord avec le Phoenix Rising FC, un club d'Arizona qui évolue en USL (United Soccer League), une ligue parallèle qui regroupe surtout des équipes réserves des formations évoluant au premier échelon, en MLS.

    A trente-neuf ans, il y retrouvera, notamment, son ancien coéquipier de Chelsea Shaun Wright-Phillips. L'Ivoirien a signé un

    lire la suite »
  • Le couple Obama signe un contrat record de 65 millions d'euros pour la publication de ses mémoires

    Il est d'usage qu'un président, après son mandat à la Maison Blanche, publie un livre. Il est plus exceptionnel qu'un contrat d'édition atteigne une telle somme.

    Mais par le passé, les livres de Barack Obama s'étaient déjà très bien vendus.

    L'ancien président des Etats-Unis Barack Obama et son épouse Michelle ont signé un contrat avec la maison d'édition Penguin Random House, à laquelle ils ont donné l'exclusivité de leurs mémoires. Chacun publiera son propre livre, pour une somme globale avoisinant les 65 millions d'euros, selon le Financial Times.

     Une telle somme fait figure de record dans l'histoire de l'édition. Elle est sans doute justifiée par les perspectives prometteuses qui s'offrent à

    lire la suite »
  • Musique : incontournable Black Mailer

    Chantre de la démocratie, défenseur de la cause des albinos, promoteur du don du sang… Le reggaeman nigérien ne ménage ni son talent ni son temps pour faire passer ses messages en musique.

     

    Où qu’il aille, Adamou Yacouba, alias Black Mailer, trouve une main à serrer, un ami à qui demander des nouvelles de la famille. Difficile pour lui de passer inaperçu. Il n’a jamais été du genre silencieux. Né le 1er janvier 1973 à Baga-Gorou, un village des environs de Niamey, il s’essaie déjà aux percussions sur les bancs de l’école primaire, alors qu’il apprend à lire. Nous sommes au début des années 1980.

    « Le petit chouchou des femmes du village » ne le sait pas encore, mais trente ans plus tard il se définira toujours comme un

    lire la suite »
  • Portrait d'Artiste : Hassane Boukary, artiste engagé pour la promotion de la paix

    Habillé d'un costume traditionnel nigérien, l'artiste tenait entre ses mains une canne en bronze en forme de vipère. Souriant et très ouvert, Hassane Boukary surnommé « Nounou » est auteur compositeur. Il avait débuté le métier d'artiste depuis son jeune âge. « J'ai embrassé la musique par amour, je ne l'ai pas hérité. Aucun membre de ma famille n'est chanteur », a-t-il déclaré. Selon lui, à travers la musique, il pense apporter sa contribution au renforcement de la cohésion sociale et du développement des liens de solidarité, surtout la consolidation de la paix et de la sécurité au Niger et au niveau international.
    Pour appuyer son engagement et sa détermination à la culture nigérienne, l'artiste Hassane Boukary confie, « quand j'étais enfant, je dansais avec les femmes et les enfants de chez moi. Je me rappelais que, mon grand frère me frappait à cause de la danse traditionnelle». Après ses études secondaires, l'enfant de Tanout, un département de la région de Zinder (Est du Niger) dont le père est Kanouri de Zinder, s'est retrouvé dans la profession de journaliste animateur en langue Haoussa à la création de la Radio Télévision Ténéré en 1998. En 2001, l'artiste

    lire la suite »
RSS